Avis – Les vendeurs de «l’usine» de Pittsboro s’adaptent dans un monde COVID-19 – Prix

Par Casey Mann, Chatham Information + File Workers

L’usine, qui abrite le quartier des boissons de Chatham sur Lorax Lane, est assez distinctive – située dans un ancien web page industriel sur une route de gravier indescriptible juste à côté d’East Road et ornée de toutes sortes de panneaux étranges et de statues décoratives.

Ajoutez une pandémie, et les entreprises de The Plant, les organismes sans but lucratif et le calendrier complet des événements et des festivals tout au very long de l’année ont été encore plus mis au défi que la plupart de s’adapter.

Mais s’adapter et survivre, c’est ce que Lyle Estill et d’autres essaient de faire.

Estill, qui possède The Plant and Reasonable Video game Beverage, accueille une salle de dégustation avec des offres de Chatham et de tout l’État et produit des spiritueux distillés. Bien que la société «ait encore un battement de cœur» grâce aux ventes des magasins ABC, Estill et son équipe ont travaillé pour créer un site de commerce électronique avec l’expédition et la livraison des produits qu’ils présentent «environ une semaine après la crise».

« Ce fut une grande entreprise », a déclaré Estill. « Nous avons 97 marques de Caroline du Nord et 250 articles or blog posts. »

Estill a acheté des paniers de French Connections, un autre magasin de Pittsboro, et a commencé à commercialiser les produits sous forme de caisses et de paniers-cadeaux en ligne. Pendant un certain temps, la distillerie fabriquait un désinfectant pour les mains à partir de liqueur de maïs pour offrir à ses consumers qui achètent l’un des paniers. L’entreprise a également livré des produits Hempsmith, la ligne de vêtements en chanvre appartenant à son fils, Arlo, et les asperges Arlo se sont développées dans la ferme.

« Nous appelons ça sonner et exécuter les livraisons », a déclaré Estill. «Nous laissons le panier sur le porche et sonnons à la porte et partons, en gardant une length de sécurité avec nos customers. Je livre des chemises et des asperges. Ils achètent des vêtements à emporter, mais je pense que c’est parce qu’ils veulent les asperges. « 

Fair Sport Beverage livre et expédie également des cidres durs pour Chatham Cider Performs. Selon Jim Crawford, un commissaire du comté de Chatham qui travaille dans l’entreprise appartenant à sa femme Maureen Ahmad, l’entreprise a travaillé pour trouver un fournisseur en ligne qui permettra l’expédition hors de l’État. La licence d’alcool détenue par Chatham Cider Performs n’est valable que pour la Caroline du Nord et certains fournisseurs en ligne ont des licences qui permettent une distribution en dehors de l’État. Crawford a déclaré qu’il espérait que cela soit opérationnel, car la cidrerie reste pleine de fûts remplis et destinés à l’origine aux restaurants de Chatham et des comtés voisins. Les restaurants étant fermés à la circulation, ces fûts restent sans livraison. Des bouteilles de «cidre dur en petites quantités» fabriquées à partir de pommes de Caroline du Nord sont toujours disponibles dans des magasins comme Oasis à Siler City et Chatham Market à Pittsboro, mais ces stocks ont été considérablement réduits.

Starrlight Mead à The Plant a également changé les choses. Sa salle de dégustation reste fermée, mais l’entreprise continue on de vendre ses hydromels, ses choix infusés aux fruits et ses vins infusés aux herbes élaborés par Ben Starr. Auparavant, la plupart des ventes avaient été effectuées dans des dining establishments et des magasins à company limité, selon Becky Starr, copropriétaire de Starrlight Mead. Et maintenant, Starrlight se concentre sur l’utilisation du site Net VinoShopper pour les commandes en ligne pouvant être vendues et expédiées hors de l’État.

« C’est assez incroyable », a déclaré Becky Starr. « Nous avons enregistré un énorme bond des commandes en ligne. Nous sommes reconnaissants auto cela nous maintient à flot en ce second. « 

Oak Town Hemp a commencé comme une boutique en ligne qui continue d’être un pilier de son activité, selon son copropriétaire Aaron Puryear – vendant des fleurs de chanvre, des topiques infusés au chanvre, des teintures et des concentrés. Le magasin a également commencé à transporter un désinfectant pour les mains créé par Mystic Bourbon Liqueur à Durham.

« C’est lent, mais compte tenu du temps, nous ne pouvons pas nous plaindre », a déclaré Puryear. « Nous essayons juste de traverser la tempête et de payer les factures. »

Le magasin a adopté une politique «un dans et un», ce que Puryear a déclaré que ses shoppers avaient commencé à le faire eux-mêmes, compte tenu de son petit espace. Le magasin offre un support en bordure de rue et ne permet furthermore aux clients de sentir, toucher ou goûter les produits. Pour chaque transaction, les travailleurs utilisent une nouvelle paire de gants et désinfectent l’ensemble du magasin entre les deux.

«Nous voulons protéger les shoppers et protéger également notre personnel», a déclaré Puryear.

Copeland Springs Kitchen, qui propose des plats qui varient en fonction de ce qui pousse dans la ferme, est resté ouvert mais a réduit les heures pour limiter l’exposition. La propriétaire Kristin Bullpit a déclaré qu’elle était rapidement passée à la commande en ligne, «apprenant à la volée», pour la précommande, avec ramassage en bordure de rue et livraison gratuite limitée. Même si elle a déclaré qu’elle n’avait pas encore été contrainte de licencier qui que ce soit, elle affirme qu’elle fait experience à une lutte éthique.

« Nous sommes si nouveaux (et) n’avons pas la capacité de soutenir les familles dans le besoin comme le sont certains des autres places to eat de la ville », a déclaré Bullpit. « Nous avons une liste de personnes en situation d’insécurité alimentaire, et jusqu’à présent, j’ai pu garder tout le monde au travail. »

Estill a déclaré que chacune des entreprises «se concentre sur ce que nous pouvons faire». En attendant, ils ont construit un parc dans le coin de la propriété alors qu’ils n’ont «rien d’autre à faire».

« Si rien d’autre, ce sera un endroit agréable pour que quelqu’un vienne s’asseoir une fois tout cela terminé », a déclaré Estill. « Je pense que la foule reviendra. »


Chapelboro.com a établi un partenariat avec Chatham News + History afin d’apporter in addition d’histoires axées sur Chatham à notre public.

Le Chatham News + File est la resource du comté de Chatham pour les nouvelles locales et le journalisme. Le Chatham News, créé en 1924, et le Chatham History, fondé en 1878, se sont réunis pour mieux servir la communauté de Chatham sous le nom de Chatham News + File. Couvrant des nouvelles, des affaires, des sports et additionally encore, le News + History travaille à renforcer les liens communautaires en couvrant de façon convaincante la vie dans le comté de Chatham.

  • Leave a Comment