Avis – Les produits CBD sont partout au Texas depuis la légalisation du chanvre par l’État. Les experts avertissent: l’acheteur doit se méfier. – Prix


Cliquez pour agrandir
WASHARAPOL D BINYO JUNDANG / PEXELS

  • Washarapol D BinYo Jundang / Pexels

En 2017, les affaires ont été lentes pour Sarah Kerver. Elle était représentante des ventes pour une entreprise du Colorado qui essayait de commercialiser des produits à foundation de chanvre et de CBD au Texas. Mais les clientele étaient inquiets.

« Personne ne voulait toucher [CBD]. Personne ne voulait en parler. Personne n’était intéressé à transporter ce produit dans un spa ou un espace de vente au détail », a déclaré Kerver.

Aujourd’hui, le marché du CBD, ou cannabidiol, explose. Des magasins surgissent à travers l’État vendant des teintures et des topiques. Il est mélangé à des smoothies et du café dans les cafés. Les spas font la marketing de massages et de thérapies au CBD. Et une grande partie de la hausse soudaine de la popularité est owing à une loi du Texas l’année dernière qui a légalisé le chanvre, la plante dont le CBD est dérivé.

« Vous allez n’importe où maintenant, et vous y trouvez quelque selected qui dit » CBD «  », a déclaré Kerver, qui est maintenant en pourparlers avec les distributeurs d’Austin intéressés à proposer sa gamme de produits CBD, appelée 1937 Apothecary.

Mais awareness aux acheteurs, avertissent les industry experts. N’importe qui peut vendre du CBD au Texas. De nombreux produits sont annoncés comme des options naturelles aux médicaments sur ordonnance et font des allégations non fondées pour traiter des circumstances telles que la douleur chronique, la dépression, l’anxiété, l’insomnie, le diabète et la psychose. Aucune de ces allégations n’est reconnue par la Foods and Drug Administration des États-Unis.

Et en raison des réglementations laxistes en matière d’étiquetage et d’octroi de licences, les consommateurs peu méfiants peuvent ne pas réellement savoir ce qu’ils achètent.

« À moins que vous ne sachiez vraiment que c’est quelque chose de réputé, je dirais de vous méfier parce que vous ne savez pas vraiment que c’est même du CBD », a déclaré Kerver.

Commerce en plein essor

En 2018, le gouvernement fédéral a adopté un nouveau Farm Monthly bill légalisant le chanvre et ses dérivés, comme le CBD, avec moins de ,3% de THC ou de tétrahydrocannabinol. Le chanvre et la cannabis font tous deux partie de la famille des plantes de cannabis, mais bien que la cannabis soit riche en THC et produise un superior, le chanvre ne contient que des traces des composés psychoactifs et est moreover riche en CBD.

En juin, le gouverneur Greg Abbott a signé un projet de loi légalisant le chanvre et alignant la politique de l’État sur la loi fédérale.

La confusion de la section des forces de l’ordre a conduit à l’arrestation injustifiée de certains en possession de CBD ou de chanvre, même après l’entrée en vigueur de la loi texane. Pourtant, le changement de politique est une étape importante sur la voie pour permettre aux Texans de participer sans crainte de représailles, selon Lisa Pittman, avocate du conseil consultatif du chanvre industriel du Texas Division of Agriculture.

Parce que Kerver a lancé sa ligne avant le projet de loi sur le Texas, elle a vu de première principal comment les changements dans la loi ont conduit à l’évolution des attitudes au Texas à l’égard des produits. Auparavant, elle était en mesure de vendre des produits CBD du Colorado avant que le gouvernement fédéral ne légalisât le chanvre en raison du Farm Invoice de 2014, qui a lancé un programme pilote pour que les États contributors cultivent du chanvre industriel.

« Il y a eu additionally de médias autour de lui depuis que le Texas est arrivé, certainement », a déclaré Kerver. « Les Texans sont de in addition en in addition éduqués à ce sujet et beaucoup plus ouverts. »

Les leaders de l’industrie disent qu’ils ne peuvent pas calculer le nombre exact de nouvelles entreprises de CBD qui ont ouvert au Texas au cours de la dernière année – en partie parce que le Texas Office of State Well being Providers ne mettra en œuvre les exigences en matière de licences qu’au début de cette année – bien que de manière anecdotique, beaucoup disent qu’ils ont vu une légère augmentation.

La chambre de commerce d’Austin a recensé au moins trois délocalisations ou extensions liées au CBD depuis l’adoption de la loi l’été dernier, créant approximativement 140 nouveaux emplois dans le secteur émergent. Mais la liste, qui est compilée à partir des annonces des médias publics et des accords auxquels la chambre est impliquée, n’est pas exhaustive.

Les sœurs Shayda et Sydney Torabi ont fondé Restart CBD en septembre 2018, juste avant l’adoption du Farm Invoice. Sydney Torabi a déclaré que les modifications apportées à la loi ont facilité le fonctionnement des affaires.

À l’origine, les deux avaient l’intention d’exploiter l’entreprise exclusivement en ligne, mais ont décidé d’ouvrir un magasin de brique et de mortier à Austin après avoir eu des difficultés avec plusieurs sociétés de paiement en ligne, des marchands de papa aux géants comme PayPal, qui ne voulaient rien à voir avec le hashish.

« Nous étions une entreprise, mais elle n’était pas aussi fonctionnelle qu’elle aurait pu l’être avant la [Texas] la loi a été adoptée », a déclaré Sydney Torabi.

Le Torabis a commencé avec un pop-up shop et s’est étendu à un emplacement long lasting en avril dernier, un mois avant le changement de la loi texane.

« Nous fonctionnions dans une zone grise jusqu’à ce que le projet de loi du Texas soit adopté », a déclaré Sydney. «Cela a enlevé un peu de la stigmatisation. Comme, «OK, maintenant c’est légal au Texas. Nous pouvons aller dans un magasin CBD et ne pas avoir l’impression de faire quelque chose de mal. «  »

Une panacée?

Le CBD se présente sous plusieurs formes: fleurs fumables, teintures, topiques, comestibles et bien in addition encore.

Ce n’est pas bon marché. Par exemple, les offres au Tailor made Botanical Dispensary, le collectif basé à Austin de Kerver, vont des capsules (96 $ pour 30) et une teinture à spectre complet (82 $ pour 1 once) à une barre de chocolat noir PMS (18 $), du pop-corn infusé (7 $) et même l’huile de chanvre pour animaux de compagnie aux saveurs de bacon et de thon (40 $).

Malgré les affirmations élevées et de grande envergure, le CBD n’est approuvé par la Fda que pour traiter deux sorts rares d’épilepsie by way of le médicament sur ordonnance Epidiolex. Cela est dû en partie au fait que peu de recherches ont été effectuées aux États-Unis sur le dérivé du chanvre.

Mais la Fda dit également que le jury ne sait toujours pas si le CBD est considéré comme une substance sûre.

« Le CBD a le potentiel de vous nuire, et le mal peut survenir avant même que vous en preniez conscience », a déclaré l’agence dans une mise à jour des consommateurs de novembre, en énumérant les répercussions potentielles comme les lésions hépatiques. L’effet sur les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes est inconnu, a ajouté la Food and drug administration.

Entre-temps, les entreprises du pays reçoivent des gifles pour faire des promesses non prouvées médicalement.

En novembre, la Fda a envoyé des lettres d’avertissement à 22 vendeurs de CBD à travers le pays, y compris Noli Oil à Southlake. La lettre à Noli Oil a cité une myriade d’allégations de santé illégales, allant de l’inhibition de la croissance des cellules cancéreuses au traitement de la schizophrénie et des bacterial infections résistantes aux antibiotiques.

La vente de produits comestibles, comme des oursons gommeux et des caramels, dans le commerce interétatique a également été signalée. Bien que les produits alimentaires infusés au CBD puissent être fabriqués et vendus au Texas, ils ne peuvent pas franchir les frontières des États, automobile la Food and drug administration considère le composé comme un «adultérant».

D’autres vendeurs ont été ciblés pour avoir faussement commercialisé du CBD en tant que complément alimentaire.

En ce qui concerne les avantages escomptés, la Dre Yasmin Hurd du Mount Sinai’s Addiction Institute a déclaré qu’elle était prudemment optimiste.

«Puis-je dire allez vous-même être un cobaye? Malheureusement, juste à trigger de ma position, je ne peux pas vraiment l’approuver », a déclaré Hurd. « Mais clairement, des centaines de milliers de personnes font des recherches sur elles-mêmes et tentent de découvrir ce qui fonctionne sur leur maladie particulière. »

Il existe des preuves suggérant que cela pourrait être bénéfique pour l’anxiété, la psychose et la toxicomanie, a déclaré Hurd. D’autres allégations, comme son effet sur la douleur chronique, sont moreover douteuses, du moins jusqu’à ce que davantage de recherches soient effectuées, a-t-elle ajouté.

Mais Kerver a déclaré que sa propre expérience et les témoignages d’amis et de sa famille l’ont convaincue de l’efficacité du CBD.

Son mari a trouvé un soulagement de l’inflammation après une opération au dos, et ses frères et sœurs des problèmes d’anxiété et de sommeil. Elle a dit qu’elle avait vu ses propres problèmes intestinaux disparaître complètement.

« Quand quelqu’un prend constamment quelque chose depuis additionally d’un an et qu’il travaille toujours pour lui pour la même selected, et qu’il doit l’avoir, ce n’est as well as l’effet placebo », a déclaré Kerver.

Hurd prévient également que le CBD peut avoir un impression sur les performances d’autres médicaments, donc ceux qui souhaitent l’essayer devraient d’abord consulter un médecin pour en savoir plus sur les interactions potentielles. Sinon, le CBD est relativement sûr, a-t-elle déclaré, les effets secondaires les in addition courants étant la diarrhée et la somnolence.

Jusqu’à ce que des réglementations as well as strictes, telles que l’obligation pour les détaillants d’avoir des licences spécifiques au CBD, soient mises en area cette année, Kerver a déclaré qu’il y avait peu de defense des consommateurs contre les mauvais acteurs. Pourtant, il existe certaines mesures que les gens peuvent prendre pour se protéger pendant que l’industrie du chanvre du Texas est dans les limbes, à commencer par les étiquettes et les vendeurs.

Les pharmacies et les magasins d’aliments naturels sont préférables aux fumoirs et aux stations-assistance, selon Pittman.

« Évitez tout ce qui a une feuille de pot ou qui ne ressemble pas à un produit médical propre », a déclaré Pittman.

Toute entreprise réputée rendra les résultats des assessments facilement accessibles, et les clientele peuvent les utiliser pour vérifier le contenu THC des traces inférieures à ,3% peuvent encore amener quelqu’un à être positif pour la cannabis lors d’un examination de dépistage de drogue, a déclaré Hurd.

Les acheteurs doivent également se méfier des produits qui font des allégations de santé explicites, qui sont considérées comme illégales par la Fda. Bien que les détaillants puissent dire qu’un produit CBD particulier aide à atténuer un symptôme, comme la difficulté à dormir, ils ne peuvent pas dire qu’il traite ou guérit une situation diagnostiquable, comme l’insomnie, selon Pittman.

« C’est là que nous marchons sur la ligne high-quality », a déclaré Kerver. «Nous ne pouvons rien dire, mais heureusement, nous sommes en affaires depuis assez longtemps pour y aller:« J’ai 10 clientele, ils utilisent tous cela pour dormir, et ils reviennent tous pour dormir, et ils l’acheter chaque mois pour dormir, et ils en sont vraiment contents. »»

Correction: Une model antérieure de cette histoire indiquait à tort remark le Texas avait classé le chanvre au criminel avant l’adoption de la loi de l’État sur le chanvre.

Divulgation: La chambre de commerce d’Austin a soutenu financièrement le Texas Tribune, un organisme de presse à but non lucratif et non partisan qui est financé en partie par des dons de membres, de fondations et de sociétés commanditaires. Les soutiens financiers ne jouent aucun rôle dans le journalisme de la Tribune. Trouvez-en une liste complète ici.


  • Leave a Comment