Avis – Turning Point Brands annonce ses résultats du premier trimestre 2020 – Biolaboplus.fr



Nouvelles et recherches avant d’en entendre parler sur CNBC et autres. Demandez votre essai gratuit d’une semaine à StreetInsider Premium ici.


LOUISVILLE, Ky .– (FIL D’AFFAIRES) –
Turning Point Brands («TPB») (NYSE: TPB), l’un des principaux fournisseurs d’autres produits du tabac («OTP») et de produits de consommation pour adultes, a annoncé aujourd’hui les résultats financiers du premier trimestre clos le 31 mars 2020.

Aperçu des résultats

Premier trimestre 2020

(Comparaisons par rapport à la même période il y a un an)

  • Les ventes nettes ont diminué de 1,0% pour s’établir à 90,7 millions de dollars;

  • Le bénéfice brut a augmenté de 2,4% pour s’établir à 41,4 millions de dollars;

  • Le bénéfice net a diminué de 3,3 millions de dollars pour s’établir à 3,3 millions de dollars, reflétant l’inclusion des dépenses de PMTA engagées au cours du trimestre;

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 10,6% pour s’établir à 17,8 millions de dollars (voir l’annexe A pour un rapprochement avec le bénéfice net);

  • Le BPA dilué de 0,16 $ et le BPA dilué ajusté de 0,51 $ comparativement à 0,33 $ et 0,43 $ pour la même période de l’exercice précédent, respectivement (voir l’annexe C pour un rapprochement avec le BPA dilué);

«Nos résultats ce trimestre reflètent la forte demande pour nos produits, même en période difficile. La performance des ventes a été tirée par la croissance au milieu de l’adolescence dans nos principaux segments sans fumée et fumeurs, partiellement aidée par les échanges commerciaux en réponse à la forte demande des clients et à l’environnement incertain. Nous estimons les ventes affectées par les échanges dans nos principaux segments du tabac de 2 millions de dollars. Notre segment NewGen a également produit des résultats meilleurs que prévu après la réorganisation de l’entreprise au dernier trimestre », a déclaré Larry Wexler, président et chef de la direction. «Dans cet environnement difficile, nous sommes particulièrement fiers du travail que nos employés font pour assurer la santé et la sécurité des uns et des autres et de nos communautés locales tout en maintenant notre engagement à répondre aux besoins de nos clients. Le dévouement des employés de TPB pour répondre à ces besoins a été remarquable. »

Impact du COVID-19

«En raison de la situation extraordinaire à laquelle nous sommes confrontés, nous nous sommes concentrés au cours du trimestre sur la sécurité et le bien-être de nos collègues et des communautés et clients que nous servons. Cet objectif sert de base aux décisions que nous prenons en tant qu’entreprise et à la façon dont nous réagissons à l’avenir », a déclaré Wexler.

TPB a mis en œuvre plusieurs changements pour améliorer la sécurité et atténuer les risques pour la santé dans son environnement de travail. Pour les entrepôts et les opérations de fabrication, ceux-ci comprennent des quarts de travail fractionnés, des analyses de température, des stations de désinfection des mains sans contact supplémentaires, des équipements de protection, des directives de distanciation sociale et un nettoyage et une désinfection accrus.

Les déplacements inutiles ont été suspendus et le télétravail est facilité dans la mesure du possible. Comme de nombreuses organisations, l’entreprise a changé sa façon de communiquer grâce à une utilisation accrue de la vidéoconférence et a mis en place des initiatives de télé-vente par le biais de sa force de vente. Certains de ces changements devraient rester en place même après la crise et entraîner des économies de coûts continues. Les augmentations annuelles de rémunération des salariés de l’entreprise ont été différées autres que celles prévues par contrat. De plus, de nouveaux engagements de dépenses sont suspendus car la direction gère avec prudence dans cet environnement.

Pour répondre à la demande accrue, l’entreprise a embauché des employés supplémentaires pour son usine de Louisville et mis en œuvre des augmentations de salaire pour les employés horaires. La capacité de production a été utilisée pour fabriquer des désinfectants pour les mains avec des bouteilles données aux hôpitaux, aux maisons de soins infirmiers et aux premiers intervenants dans nos communautés locales.

La société s’attend à ce que COVID-19 ait un impact sur ses résultats au deuxième trimestre. Un fabricant tiers d’emballages de cigares en République dominicaine a temporairement fermé ses portes pendant trois semaines et se redresse lentement. La vente en personne a été considérablement ralentie, ce qui ralentira le lancement de nouveaux produits. Certaines augmentations de prix annuelles budgétisées seront retardées. Ces problèmes seront partiellement compensés par la croissance des plateformes B2C de TPB. La direction continuera de surveiller de près cet environnement difficile et apportera les ajustements nécessaires au besoin pour s’assurer que TPB continue de servir ses clients, tout en protégeant la sécurité de ses employés et de ses collectivités.

Événements récents

Le 8 avril 2020, TPB et Standard Diversified Inc. («SDI») (NYSE: SDI) ont annoncé un accord définitif aux termes duquel SDI sera fusionnée en une filiale en propriété exclusive de TPB dans le cadre d’une fusion en aval libre d’impôt, dans un transaction annoncée pour la première fois par les sociétés en novembre 2019. Aux termes de l’accord, les détenteurs d’actions ordinaires de classe A de SDI et d’actions ordinaires de classe B de SDI (collectivement, les «actions ordinaires de SDI») recevront au total, en échange de leurs actions ordinaires SDI, les actions ordinaires votantes TPB («actions ordinaires TPB») à raison de 0,97 action ordinaire TPB pour chaque action ordinaire TPB détenue par SDI au moment de la fusion. SDI cédera ses actifs avant la clôture de sorte que le passif net à la clôture ne dépassera pas 25 000 $ et que les seuls actifs qu’elle conservera sont les avoirs en actions TPB restants.

En raison des impacts dus au COVID-19, la FDA a demandé et reçu une modification de la décision du tribunal de district des États-Unis pour le district de Maryland, ce qui a entraîné une prolongation de 120 jours du délai de demande de tabac avant la mise en marché pour de nombreuses cigarettes électroniques, cigares et autres produits du tabac. La nouvelle date limite du 9 septembre 2020 permettra à TPB d’utiliser ce délai supplémentaire pour renforcer ses dépôts avant commercialisation. La société continue de s’attendre à dépenser un total de 15 à 18 millions de dollars (y compris 2,2 millions de dollars dépensés en 2019 et 5,9 millions de dollars au premier trimestre de 2020) pour le processus PMTA.

La société continue de participer activement à des discussions d’acquisition potentielle avec plusieurs candidats, mais sans aucun engagement ferme actuellement. Bien que le coronavirus ait probablement retardé le moment de conclure de telles transactions, nous avons constaté une augmentation du pipeline d’opportunités attrayantes, car le capital est devenu rare.

Segment Produits sans fumée (29% du total des ventes nettes du trimestre)

Pour le premier trimestre, les ventes nettes de produits sans fumée ont augmenté de 17,5% pour atteindre 26,5 millions de dollars grâce à une croissance continue à deux chiffres du MST de Stoker. Les ventes de tabac à chiquer sont restées stables par rapport au trimestre de l’année précédente. MST a représenté 59% des revenus sans fumée au cours du trimestre, contre 52% un an plus tôt. Au cours du trimestre, le volume total du segment sans fumée a augmenté de 16,7% et le rapport prix / mix a progressé de 0,8%.

«Notre gamme de cuves MST de Stoker a vu la demande augmenter à la fin du trimestre, alors que les tendances à la baisse du commerce de consommation s’accéléraient avec un passage à des achats plus importants en volume pendant la pandémie. Nous estimons que les échanges commerciaux ont probablement eu une incidence sur les ventes d’environ 0,9 million de dollars au cours du trimestre », a déclaré Graham Purdy, chef de l’exploitation. « Les gains de parts de marché de MST sur le marché de Stoker sont prêts à se poursuivre grâce à des gains de ventes dans les mêmes magasins et à une nouvelle expansion de la distribution. »

Pour le trimestre, la marge brute du segment Sans fumée a augmenté de 14,9% pour atteindre 13,9 millions de dollars. La marge brute du secteur s’est contractée de 120 points de base à 52,4%, principalement en raison du mix.

Segment Produits pour fumeurs (32% du total des ventes nettes du trimestre)

Pour le premier trimestre, les ventes nettes de produits pour fumeurs ont augmenté de 13,3% pour s’établir à 28,9 millions de dollars. La croissance a été tirée par des avancées à deux chiffres dans les papiers à rouler américains, partiellement compensées par une baisse de 0,5 million de dollars des cigares non ciblés et des MYO / Pipe. Au cours du trimestre, le volume total du segment Fumeurs a augmenté de 10,9% tandis que le prix / mix a augmenté de 2,4%.

Zig-Zag continue de tirer parti de son positionnement emblématique dans les papiers à rouler pour s’étendre avec succès à de nouvelles gammes de produits. L’expansion du chanvre biologique, des cônes en papier et des papiers écrus s’est poursuivie au cours du trimestre. Les papiers de chanvre biologique Zig-Zag sont maintenant dans environ 39 000 points de vente au détail, tandis que les cônes en papier et les papiers écrus sont maintenant dans environ 31 000 et 21 000 points de vente, respectivement.

«Nos récentes introductions Zig-Zag continuent de bien fonctionner. Selon MSAi, la part de Zig-Zag dans la catégorie des cônes en papier est passée de 5% à 27% au cours de l’année dernière pour positionner Zig-Zag en tant que marque n ° 2 tandis que le papier de chanvre Zig-Zag est la marque n ° 1 de papier de chanvre avec 28%. partager. Nous avons également lancé de nouvelles initiatives pour renforcer la présence de Zig-Zag sur d’autres canaux tels que le commerce électronique et les dispensaires aux États-Unis et au Canada, qui peuvent être d’importants moteurs de croissance. Le chargement des échanges a probablement eu une incidence sur les ventes d’environ 1,1 million de dollars au cours du trimestre », a déclaré Purdy.

Pour le trimestre, la marge brute des produits du tabac a augmenté de 19,6% pour atteindre 16,1 millions de dollars. La marge brute du secteur a augmenté de 300 points de base à 55,8% en raison de l’augmentation des ventes de papier à rouler aux États-Unis et de la baisse continue de l’activité cigares à faible marge.

Segment des produits NewGen (nouvelle génération) (39% du total des ventes nettes du trimestre)

Pour le premier trimestre, les ventes nettes du segment NewGen se sont contractées de 19,0% pour s’établir à 35,3 millions de dollars en raison de l’impact continu de la perturbation du marché de la vapeur et de l’arrêt des activités V2. Cela a été partiellement compensé par les contributions positives du CBD, de Solace et d’autres produits Nu-X.

«Nous sommes encouragés par les résultats de la récente consolidation et rationalisation de nos activités, malgré les vents contraires persistants liés à la perturbation du marché de la vapeur qui a commencé au troisième trimestre 2019. Le segment NewGen est à nouveau rentable. Dans notre activité B2C, nous avons connu un fort rebond à la fin du trimestre qui s’est poursuivi alors que les clients se tournent vers les achats en ligne », a déclaré Purdy. «Nous avons réussi à naviguer dans notre entreprise de vape à travers la perturbation du marché l’année dernière et pensons que le creux est maintenant derrière nous. Nous sommes maintenant impatients d’achever le processus PMTA, après quoi il y a un potentiel important pour nos marques propriétaires. En outre, nous sommes enthousiasmés par les nouveaux produits que nous envisageons pour Nu-X et continuons de croire que la plate-forme Nu-X servira de moteur puissant pour la croissance future. »

Pour le trimestre, le bénéfice brut de NewGen a diminué de 3,5 millions de dollars pour s’établir à 11,4 millions de dollars principalement en raison de la baisse des ventes nettes. La marge brute du segment a reculé de 180 points de base à 32,4%, principalement en raison des récentes introductions de produits. Le premier trimestre 2020 comprenait 2,8 millions de dollars de charges tarifaires, contre 2,0 millions de dollars il y a un an.

Autres événements et mesures du rendement au quatrième trimestre

Les frais de vente, généraux et administratifs («frais de vente et d’administration») consolidés du premier trimestre se sont élevés à 32,4 millions $, comparativement à 28,4 millions $ en 2019.

Le premier trimestre a eu des impacts non récurrents notables:

  • 5,9 millions de dollars de dépenses liées à la FDA, contre 0,0 million de dollars il y a un an; et

  • 1,0 million $ de frais de transaction principalement liés aux fusions et acquisitions, y compris la transaction SDI annoncée.

Le taux d’imposition effectif pour le trimestre était de 22%.

La dette totale au 31 mars 2020 était de 280,0 millions de dollars. La dette nette au 31 mars 2020 était de 180,6 millions de dollars. La dette nette au 31 mars 2020 sur douze mois glissants Le BAIIA ajusté était de 2,6x (voir l’annexe B pour un rapprochement).

Perspectives 2020

Nous sommes heureux que nos résultats du premier trimestre aient été supérieurs à nos attentes. Nous sommes également encouragés par les mesures gouvernementales visant à soutenir les consommateurs et l’économie. Compte tenu de l’évolution du paysage, nous pensons qu’il est prudent de maintenir nos ventes nettes pour l’année entière et nos prévisions de BAIIA ajusté fournies le 26 février 2020 jusqu’à ce qu’il y ait une certaine clarté sur la durée et l’impact de la réaction du gouvernement à la pandémie.

En l’absence d’acquisitions, la société prévoit un chiffre d’affaires net de 338 à 353 millions de dollars en 2020. Nous prévoyons un BAIIA ajusté de 2020 de 69 $ à 75 millions de dollars. Nos projections ne supposent aucun avantage par rapport au processus PMTA en 2020.

La rémunération en actions et les incitatifs non monétaires en 2020 devraient maintenant atteindre 2,8 millions de dollars (en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 3,3 millions de dollars).

La société continue de s’attendre à dépenser un total de 15 à 18 millions de dollars (y compris 2,2 millions de dollars dépensés en 2019 et 5,9 millions de dollars au premier trimestre de 2020) pour le processus PMTA, avec des dépenses fortement pondérées vers le premier semestre 2020.

Les intérêts débiteurs en espèces devraient se situer entre 11 et 12 millions de dollars et les intérêts débiteurs selon les PCGR comprennent 7 millions de dollars d’amortissement de l’escompte de la dette correspondant à la juste valeur des composantes des capitaux propres sur la durée de vie prévue des billets convertibles 2024.

La société s’attend désormais à un taux d’imposition effectif sur 2020 de 22% à 24% (par rapport aux prévisions précédentes de 21 à 23%).

Les dépenses en immobilisations pour 2020 devraient se situer entre 4 et 6 millions de dollars environ (contre 4 millions de dollars auparavant), car nous évaluons actuellement l’accélération de certains projets de dépenses en capital en raison d’incitatifs temporaires au code des impôts.

Les ventes nettes pour le deuxième trimestre 2020 devraient se situer entre 81 et 87 millions de dollars.

Conférence téléphonique sur les résultats

Comme indiqué précédemment, une conférence téléphonique avec la communauté des investisseurs pour examiner les résultats financiers de TPB est prévue pour 10 heures le mardi 28 avril 2020. Les participants de la communauté des investisseurs doivent composer dix minutes à l’avance en utilisant le numéro gratuit 844-889- 4324 (les participants internationaux doivent appeler le 412-317-9262). Une retransmission en direct sur écoute de l’appel est disponible dans la section Événements et présentations de la section des relations avec les investisseurs du site Web de la société (www.turningpointbrands.com). Une rediffusion de la webdiffusion sera disponible sur le site trois heures après l’appel.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Outre les mesures financières préparées conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis (PCGR), ce communiqué de presse comprend certaines mesures financières non conformes aux PCGR, notamment le BAIIA ajusté, le BPA dilué ajusté, la dette nette et le bénéfice d’exploitation ajusté. Un rapprochement de ces mesures financières non conformes aux PCGR accompagne ce communiqué.

À propos de Turning Point Brands, Inc.

Basée à Louisville, Kentucky, Turning Point Brands, Inc. (NYSE: TPB) est l’un des principaux fournisseurs américains d’autres produits du tabac et d’alternatives pour les consommateurs adultes. TPB, grâce à ses marques ciblées, génère des flux de trésorerie solides qu’il utilise pour financer des acquisitions, accroître le soutien à la marque et renforcer sa structure de capital. TPB ne vend pas de cigarettes. De plus amples informations sur la société sont disponibles sur son site Internet, www.turningpointbrands.com.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières. Les déclarations prospectives peuvent généralement être identifiées par l’utilisation de mots tels que «anticiper», «croire», «attendre», «avoir l’intention», «planifier» et «vouloir» ou, dans chaque cas, leurs variations négatives ou autres ou une terminologie comparable. Ces déclarations prospectives incluent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De par leur nature, les déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes car elles se rapportent à des événements et dépendent de circonstances qui peuvent ou non se produire à l’avenir. Par conséquent, les événements réels peuvent différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par les déclarations prospectives. Toute déclaration prospective faite par TPB dans ce communiqué de presse ne vaut qu’à la date des présentes. De nouveaux risques et incertitudes surgissent de temps en temps, et il est impossible pour TPB de prédire ces événements ou comment ils peuvent l’affecter. TPB n’a aucune obligation et n’a pas l’intention de mettre à jour les énoncés prospectifs après la date des présentes, sauf si les lois fédérales sur les valeurs mobilières l’exigent. Les facteurs qui pourraient causer ces différences comprennent, mais sans s’y limiter:

  • la baisse des ventes de produits du tabac et la poursuite de la baisse des ventes dans l’ensemble de l’industrie du tabac;

  • notre dépendance à l’égard d’un petit nombre de fournisseurs et de producteurs tiers;

  • la possibilité que nous ne puissions pas identifier ou conclure de contrats avec de nouveaux fournisseurs ou producteurs en cas de rupture d’approvisionnement ou de produit;

  • notre entreprise peut être endommagée par des événements indépendants de la volonté de nos fournisseurs, tels que l’impact d’épidémies (par exemple, coronavirus), de bouleversements polliniques ou de catastrophes naturelles;

  • la possibilité que nos licences d’utilisation de certaines marques ou marques commerciales soient résiliées, contestées ou restreintes;

  • l’incapacité à maintenir la reconnaissance de la marque grand public et la fidélité de nos clients;

  • une réglementation américaine substantielle et croissante;

  • la réglementation de nos produits par la FDA, qui a de larges pouvoirs réglementaires;

  • nos produits sont soumis à une réglementation évolutive et imprévisible, par exemple, une action en justice actuelle faisant avancer certaines obligations substantielles en matière de demande de tabac avant la commercialisation;

  • certains de nos produits contiennent de la nicotine qui est considérée comme une substance hautement addictive;

  • l’incertitude liée à la réglementation et à la taxation de nos produits NewGen;

  • d’éventuelles augmentations importantes des taxes fédérales, étatiques et municipales locales liées au tabac et à la vapeur;

  • contrôle et réglementation internationaux de plus en plus importants;

  • notre dépendance à l’égard des relations avec plusieurs grands détaillants et chaînes nationales pour la distribution de nos produits;

  • notre montant d’endettement;

  • les conditions de nos facilités de crédit, ce qui peut restreindre nos opérations actuelles et futures;

  • une concurrence intense et notre capacité à rivaliser efficacement;

  • l’incertitude et l’évolution continue des marchés contenant nos produits NewGen;

  • litiges importants en matière de responsabilité du fait des produits;

  • le manque d’informations de la communauté scientifique concernant les effets à long terme sur la santé des cigarettes électroniques, des vaporisateurs et des e-liquides;

  • obligation de maintenir la conformité avec le compte séquestre de l’accord de règlement-cadre;

  • la concurrence de sources illicites;

  • notre dépendance à l’égard des technologies de l’information;

  • violations de la sécurité et de la vie privée;

  • contamination de notre approvisionnement en tabac ou de nos produits;

  • violation de notre propriété intellectuelle;

  • un tiers prétend que nous enfreignons sa propriété intellectuelle;

  • l’incapacité à gérer notre croissance;

  • l’incapacité à réussir l’intégration de nos acquisitions ou à ne pas être en mesure de bénéficier de la poursuite d’acquisitions;

  • les fluctuations de nos résultats;

  • les fluctuations des taux de change;

  • conditions économiques défavorables aux États-Unis et dans le monde;

  • sensibilité des clients finaux à l’augmentation des taxes de vente et des conditions économiques;

  • non-respect de certaines réglementations;

  • le départ de cadres clés ou notre incapacité à attirer et à retenir les talents;

  • l’imposition de droits de douane importants sur les importations aux États-Unis;

  • des exigences de divulgation réduites applicables aux sociétés en croissance émergentes pourraient rendre nos actions ordinaires moins attrayantes pour les investisseurs, ce qui pourrait faire baisser le cours de nos actions;

  • l’incapacité à maintenir notre statut de société en croissance émergente avant la période maximale de cinq ans pendant laquelle une société peut conserver ce statut;

  • nos principaux actionnaires seront en mesure d’exercer une influence significative sur les questions soumises à nos actionnaires et peuvent prendre certaines mesures pour empêcher les prises de contrôle;

  • notre certificat de constitution et nos statuts, ainsi que la loi du Delaware et certains règlements, pourraient décourager ou interdire les offres d’achat ou les propositions de fusion, ce qui pourrait avoir une incidence défavorable sur le prix du marché de nos actions ordinaires;

  • notre certificat de constitution limite la propriété de nos actions ordinaires par des individus et des entités qui sont des investisseurs restreints. Ces restrictions peuvent affecter la liquidité de nos actions ordinaires et peuvent obliger les investisseurs restreints à vendre ou à racheter leurs actions à perte ou à renoncer à leurs droits de vote, de dividende et de distribution;

  • les ventes futures de nos actions ordinaires sur le marché public pourraient réduire le cours de nos actions et tout capital supplémentaire levé par nous au moyen de la vente de titres de participation ou de titres convertibles pourrait diluer votre propriété en nous;

  • nous pouvons émettre des actions privilégiées dont les modalités pourraient avoir une incidence défavorable sur le droit de vote ou la valeur de nos actions ordinaires; et

  • notre statut de «société contrôlée» pourrait rendre nos actions ordinaires moins attrayantes pour certains investisseurs ou nuire au prix de nos actions.

Les états financiers suivent:

Turning Point Brands, Inc.
État consolidé des résultats
(en milliers de dollars, sauf les données sur les actions)

Trois mois terminés

31 mars,

2020

2019

Ventes nettes

$

90,689

$

91,628

Coût des ventes

49 258

51 164

Bénéfice brut

41 431

40 464

Frais de vente, frais généraux et administratifs

32,394

28,429

Produits d’exploitation

9 037

12 035

Charges d’intérêts, nettes

4 994

3 856

Revenu d’investissement

(91

)

(144

)

Revenu périodique net, hors coût de service

(87

)

(11

)

Le revenu avant les impôts

4 221

8 334

La charge d’impôt sur le revenu

946

1 774

Résultat net consolidé

$

3,275

$

6 560

Revenu de base par action ordinaire:
Résultat net consolidé

$

0,17

$

0,34

Revenu dilué par action ordinaire:
Résultat net consolidé

$

0,16

$

0,33

Actions ordinaires moyennes pondérées en circulation:
De base

19,689,446

19 559 596

Dilué

20 106 800

20 045 964

Divulgation supplémentaire de l’état des résultats:
Dépense de taxe d’accise

$

5,041

$

4 976

Frais de la FDA

$

129

$

134

Turning Point Brands, Inc.
Bilan consolidé
(en milliers de dollars, sauf les données sur les actions)
(non audité)
31 mars,Le 31 décembre,
LES ATOUTS

2020

2019

Actifs courants:
En espèces

$

99 406

$

95 250

Débiteurs, déduction faite des provisions de 256 $ en 2020 et 280 $ en 2019

4 310

6 906

Inventaires

69 195

70 979

Autres actifs courants

18 868

16 115

Le total des actifs courants

191 779

189 250

Immobilisations corporelles, net

13 404

13 816

Actifs liés au droit d’utilisation

13,036

12,130

Frais de financement reportés, nets

860

890

Bonne volonté

154,282

154,282

Autres actifs incorporels, nets

33 044

33 469

Dépôt d’entiercement de l’accord-cadre de règlement (MSA)

32 074

32 074

Autres actifs

10 841

10 673

Total des actifs

$

449,320

$

446,584

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passifs courants:
Comptes à payer

$

17,348

$

14,126

Passifs à payer

28 754

26 520

Tranche de la dette à long terme

12 000

15 240

Facilité de crédit renouvelable

Total des passifs courants

58 102

55 886

Billets à payer et dette à long terme

267 977

268 951

Impôts différés

1 495

1 572

Passif de location

11 673

11 067

Autres passifs à long terme

4 762

2 523

Responsabilités totales

344 009

339 999

Engagements et éventualités
Capitaux propres:
Stock préféré; 0,01 $ de valeur nominale; actions autorisées 40 000 000; actions émises et en circulation -0-

Actions ordinaires, avec droit de vote, valeur nominale de 0,01 $; actions autorisées, 190 000 000; 19 723 080 actions émises,
19588950 actions en circulation au 31 mars 2020 et 19680673 actions émises et en circulation
au 31 décembre 2019

197

197

Actions ordinaires, sans droit de vote, valeur nominale de 0,01 $; actions autorisées, 10 000 000;
actions émises et en circulation -0-

Prime d’émission

126 151

125 469

Coût des actions ordinaires rachetées
(134.130 actions au 31 mars 2020 et 0 actions au 31 décembre 2019)

(2 627

)

Cumul des autres pertes globales

(5 379

)

(3 773

)

Déficit accumulé

(13 031

)

(15 308

)

Équité totale des actionnaires

105,311

106,585

Total du passif et des capitaux propres

$

449,320

$

446,584

Turning Point Brands, Inc.
État consolidé des flux de trésorerie
(en milliers de dollars)

Pour le trimestre terminé le 31 mars,

2020

2019

Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation:
Résultat net consolidé

$

3,275

$

6 560

Ajustements pour rapprocher le bénéfice net de la trésorerie nette provenant des activités d’exploitation:
Perte sur cession d’immobilisations corporelles

23

La charge d’amortissement

851

531

Amortissement des autres actifs incorporels

425

359

Amortissement de l’escompte de la dette et des frais de financement reportés

2,237

237

Impôts différés

545

(29

)

Frais de rémunération en actions

455

466

Frais de location non-cash

13

Variations de l’actif et du passif d’exploitation:
Comptes débiteurs

2 596

(1 726

)

Inventaires

1,784

366

Autres actifs courants

(2 420

)

2 984

Autres actifs

(130

)

(427

)

Comptes à payer

3,210

8,229

Passif à payer après la retraite

(27

)

(9

)

Passifs à payer et autres

1,913

(3 539

)

Trésorerie nette fournie par les activités d’exploitation

14,727

14 025

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement:
Dépenses en capital

$

(877

)

$

(886

)

Liquidités soumises à restrictions, dépôts d’entiercement MSA

1,702

Trésorerie nette (utilisée dans) fournie par les activités d’investissement

(877

)

816

Flux de trésorerie liés aux activités de financement:
Paiements du premier prêt à terme privilège 2018

(2 000

)

(2 000

)

Paiements de la facilité de crédit renouvelable 2018

(12 000

)

Paiement des dividendes

(886

)

(880

)

Paiement de la note IVG

(4 240

)

Paiement des frais de financement

(168

)

Actions ordinaires rachetées

(2 627

)

Exercice d’options

227

187

Rachat d’options

(12

)

Trésorerie nette utilisée dans les activités de financement

$

(9 694

)

$

(14 705

)

Augmentation nette de la trésorerie

$

4,156

$

136

Espèces, début de période:
Libre

$

95 250

$

3,306

Limité

32 074

2,361

Trésorerie totale au début de la période

$

127,324

$

5 667

Libre

$

99 406

$

1,741

Limité

32 074

4,062

Trésorerie totale à la fin de la période

$

131 480

$

5 803

Mesures financières non conformes aux PCGR

Pour compléter nos informations financières présentées conformément aux principes comptables généralement reconnus des États-Unis ou des PCGR des États-Unis, nous utilisons des mesures financières non conformes aux PCGR des États-Unis, notamment le BAIIA, le BAIIA ajusté, le BPA dilué ajusté, la dette nette et le bénéfice d’exploitation ajusté. Nous estimons que le BAIIA ajusté fournit des informations utiles à la direction et aux investisseurs concernant certaines tendances financières et commerciales liées à notre situation financière et à nos résultats d’exploitation. Le BAIIA ajusté, le BPA dilué ajusté, la dette nette et le bénéfice d’exploitation ajusté sont utilisés par la direction pour comparer notre performance à celle des périodes antérieures à des fins d’analyse de tendances et de planification et sont présentés à notre conseil d’administration. Nous estimons que le BAIIA, le BAIIA ajusté, le BPA dilué ajusté et le bénéfice d’exploitation ajusté sont des mesures appropriées du rendement d’exploitation, car ils éliminent l’incidence des dépenses qui ne sont pas liées au rendement de l’entreprise.

Nous définissons le «BAIIA» comme le bénéfice net avant les intérêts débiteurs, la perte à l’extinction de la dette, la provision pour impôts sur les bénéfices, la dépréciation et l’amortissement. Nous définissons le «BAIIA ajusté» comme le bénéfice net avant les intérêts débiteurs, la perte à l’extinction de la dette, la provision pour impôts sur les bénéfices, la dépréciation, l’amortissement, les autres éléments hors trésorerie et les autres éléments que nous ne considérons pas comme courants dans notre évaluation de la performance opérationnelle continue. . Nous définissons le «BPA dilué ajusté» comme le bénéfice dilué par action, à l’exclusion des éléments que nous ne considérons pas comme courants dans notre évaluation de la performance opérationnelle continue. Nous définissons la «dette nette» comme la dette totale moins la trésorerie. Nous définissons le «bénéfice d’exploitation ajusté» comme le bénéfice d’exploitation excluant la dépréciation, l’amortissement, le LIFO, les autres éléments hors trésorerie et les autres éléments que nous ne considérons pas comme courants dans notre évaluation de la performance opérationnelle continue.

Non américain Les mesures GAAP ne doivent pas être considérées comme un substitut ou supérieur aux mesures financières calculées conformément aux PCGR des États-Unis. Le BAIIA, le BAIIA ajusté, le BPA dilué ajusté et le bénéfice d’exploitation ajusté excluent les dépenses importantes dont les PCGR des États-Unis doivent tenir compte dans nos états financiers et sont assujetties à des limites inhérentes. De plus, d’autres sociétés de notre industrie peuvent calculer cette mesure non conforme aux PCGR des États-Unis différemment de la nôtre ou ne pas la calculer du tout, ce qui limite son utilité en tant que mesure comparative.

Conformément aux règles de la SEC, nous avons fourni, dans les informations supplémentaires ci-jointes, un rapprochement des mesures non conformes aux PCGR avec les prochaines mesures conformes aux PCGR directement comparables.

Planifier un
Turning Point Brands, Inc.
Rapprochement du bénéfice net selon les PCGR et du BAIIA ajusté
(en milliers de dollars)

Trois mois terminés

31 mars,

2020

2019

Résultat net consolidé

$

3,275

$

6 560

Ajouter:
Charges d’intérêts, nettes

4 994

3 856

La charge d’impôt sur le revenu

946

1 774

La charge d’amortissement

851

531

Frais d’amortissement

425

359

EBITDA

$

10,491

$

13 080

Composantes du BAIIA ajusté
Autre (a)

(87

)

(79

)

Options d’achat d’actions, actions restreintes et incitatifs (b)

455

715

Frais de transaction et initiatives stratégiques (c)

1 049

910

Coûts de lancement de nouveaux produits (d)

442

Restructuration d’entreprise et de vapeur (e)

1 004

FDA PMTA (f)

5 874

EBITDA ajusté

$

17 782

$

16 072

(a) Représente l’ajustement LIFO, les charges (produits) de retraite / post-retraite non monétaires et la couverture de change.
(b) Représente les options sur actions autres qu’en espèces, les actions restreintes, les frais incitatifs et les PRSU Solace.
(c) Représente les frais engagés pour les frais de transaction et les initiatives stratégiques.
(d) Représente les coûts de lancement des produits de nos nouvelles gammes de produits.
(e) Représente les coûts associés à la restructuration de l’entreprise et de la vapeur, y compris les indemnités de départ et les stocks.
(f) Représente les coûts associés aux demandes liées à la FDA PMTA.
Annexe B
Turning Point Brands, Inc.
Rapprochement de la dette totale selon les PCGR à la dette nette
(en milliers de dollars)
31 mars,Le 31 décembre,

2020

2019

En espèces

$

99 406

$

95 250

Dette totale

$

279 977

$

284 191

Dette nette

$

180 571

$

188 941

Ratio de levier (a)2.6x3.1x
(a) Le ratio de levier est calculé par la dette nette / l’EBITDA ajusté.
Turning Point Brands, Inc.
Rapprochement du bénéfice net selon les PCGR et du BAIIA ajusté

Du 1 avril 2019 au 31 mars 2020

(en milliers de dollars)
Roulant1er trimestre4e trimestre3e trimestre2e trimestre

12 mois

2020

2019

2019

2019

Bénéfice net (perte nette) consolidé

$

10 489

$

3,275

$

(12 265

)

$

6 274

$

13 205

Ajouter:
Charges d’intérêts, nettes

18 480

4 994

6 109

3,641

3,736

Perte à l’extinction de la dette

1 308

1 158

150

Charge (avantage) d’impôt sur le résultat

1 216

946

(4 945

)

2,236

2 979

La charge d’amortissement

2 958

851

783

692

632

Frais d’amortissement

1 517

425

372

356

364

EBITDA

$

35 968

$

10,491

$

(9 946

)

$

14 357

$

21 066

Composantes du BAIIA ajusté

Autre

352

(87

)

385

151

(97

)

Options d’achat d’actions, actions restreintes et incitatifs

4,366

455

1,399

1,314

1,198

Transactional expenses and strategic initiatives

1,903

1,049

197

470

187

New product launch costs

5,743

2,494

1,979

1,270

Corporate and vapor restructuring

18,210

17,795

265

150

FDA PMTA

8,027

5,874

1,912

241

Vendor settlement

(5,522

)

(5,522

)

EBITDA ajusté

$

69,047

$

17,782

$

14,236

$

18,777

$

18,252

Net Debt / 12 months ended March 31, 2020, rolling Adjusted EBITDA2.6x
Schedule C
Turning Point Brands
Reconciliation of GAAP diluted EPS to Adjusted diluted EPS
(dollars in thousands except share data)Trois mois terminés
31 mars,

2020

2019

GAAP EPS

$

0.16

$

0.33

Other (a)

$

(0.00

)

(0.00

)

Stock options, restricted stock, and incentives expense (b)

$

0,02

0.03

Transactional expenses and strategic initiatives (c)

$

0,04

0.03

New product launch costs (d)

$

0,02

Corporate and vapor restructuring (e)

$

0,04

FDA PMTA (f)

$

0.22

Amortization of debt discount (g)

$

0,07

Tax benefit (h)

$

(0.00

)

(0.02

)

Adjusted diluted EPS

$

0,51

$

0.43

(a) Represents LIFO adjustment, non-cash pension/ postretirement expense (income) and foreign exchange hedging reporting tax effected at the quarterly effective tax rate.
(b)  Represents non-cash stock options, restricted stock, incentives expense and Solace PRSUs tax effected at the quarterly effective tax rate.
(c)  Represents the fees incurred for transaction expenses and strategic initiatives tax effected at the quarterly effective tax rate.
(d)  Represents product launch costs of our new product lines tax effected at the quarterly effective tax rate.
(e) Represents costs associated with corporate and vapor restructuring including severance and inventory reserves tax effected at the quarterly effective tax rate .
(f) Represents costs associated with applications related to the FDA PMTA tax effected at the quarterly effective tax rate.
(g) Represents non-cash amortization of debt discount tax effected at the quarterly effective tax rate.

(h) Represents adjustment from quarterly effective tax rate to annual projected effective tax rate of 23%.

Schedule D
Turning Point Brands, Inc.
Reconciliation of GAAP Gross Profit to Adjusted Gross Profit and GAAP Operating Income to Adjusted Operating Income

(dollars in thousands)

ConsolidatedSmokelessFumeurNewGen
1er trimestre 1er trimestre1er trimestre 1er trimestre1er trimestre 1er trimestre1er trimestre 1er trimestre

2020

2019

2020

2019

2020

2019

2020

2019

Ventes nettes

$

90,689

$

91,628

$

26,495

$

22,544

$

28,914

$

25,519

$

35,280

$

43,565

Bénéfice brut

$

41,431

$

40,464

$

13,874

$

12,073

$

16,132

$

13,484

$

11,425

$

14,907

Adjustments:
LIFO adjustment

(24

)

(24

)

Bénéfice brut ajusté

$

41,431

$

40,440

$

13,874

$

12,049

$

16,132

$

13,484

$

11,425

$

14,907

Produits d’exploitation

$

9,037

$

12,035

$

9,746

$

7,487

$

12,417

$

9,946

$

477

$

2,838

Adjustments:
LIFO adjustment

(24

)

(24

)

Foreign exchange hedging

(71

)

(71

)

Transactional expenses and strategic initiatives

1,049

910

New product launch costs

442

442

Corporate and vapor restructuring

1,004

508

FDA PMTA

5,874

Adjusted operating income

$

15,960

$

14,296

$

9,746

$

7,463

$

12,417

$

9,875

$

477

$

3,788

Robert Lavan, Senior Vice President, CFO

ir@tpbi.com (502) 774-9238

Source: Turning Point Brands



  • Leave a Comment